4 façons de faire face à l’anxiété en début d’année

D’après les calendriers julien et grégorien, une année représente en général un cycle de 365 jours. Elle débute par le mois de janvier et prend fin par celui de décembre, mois au cours duquel on célèbre Noël et la Saint-Sylvestre. Décembre est donc la période des grandes fêtes en familles très émouvantes et chaleureuses. Toutefois, au cœur de tant d’euphorie, il est fréquent de se sentir anxieux à l’idée de reprendre ses habitudes quotidiennes ou de devoir s’éloigner encore de ses proches. Quelques moyens pour anticiper ou faire face à l’anxiété du début d’année dans la suite de cet article.

L’utilisation des huiles essentielles

Généralement, on pense que pour faire à l’anxiété il n’y a rien de mieux que de prendre des calmants. Mais l’inconvénient là réside dans le fait que les calmants rendent l’utilisateur dépendant. Et dans la majorité des cas, ils n’aident qu’à supporter partiellement l’anxiété. C’est donc préférable d’opter pour des solutions naturelles. Elles vous aident à vraiment travailler sur vous-même dans l’optique de réussir à être calme et moins inquiet. Cela vous aide à reconnaître l’anxiété et à éviter que votre état s’aggrave.

Parmi ces solutions, les huiles essentielles constituent un remède naturel qui aide à lutter contre certains malaises psychiques tels que l’anxiété. L’utilisation des huiles essentielles aide en effet à réduire l’anxiété chez une personne en calmant et renforçant le mental grâce à leurs nombreuses vertus. On distingue plusieurs types d’huiles essentielles et nous vous conseillons particulièrement celles au citron ou à la marjolaine.

Faire des exercices de relaxation

Faire des exercices de relaxation a pour objectif d’aider à évacuer le stress ou la pression qu’une personne peut ressentir. Cependant, loin d’être un exercice d’inspiration et d’expiration standard, la relaxation, dans ce cas, se fait quotidiennement à l’aide d’une série d’exercices bien spécifiques. À ce propos, il serait préférable de se rapprocher d’un professionnel pour un meilleur accompagnement. Cela augmente vos chances de bien maîtriser cette pratique et d’en faire une habitude.

Comme exercices pouvant vous aider à vous relaxer, vous pouvez vous initier par exemple :

  • au yoga
  • à la méditation
  • ou encore à des exercices de respiration profonde et rythmique, accompagnés de mélodies apaisantes.

La pratique d’un exercice de relaxation peut se faire durant quelques heures afin de vous aider à mieux vous reposer. C’est également un excellent moyen de faire de courtes et agréables introspections sur vos actions réalisées plus tôt en journée.

La remise en question

Loin de vouloir vivre dans un déni, apprendre à anticiper et éviter l’anxiété passe également par une remise en question de votre part. Le processus à ce niveau implique de faire face à vos inquiétudes sans pour autant vous laisser submerger.

Dans le calme et en ayant les pensées bien claires, il vous serait plus objectif de trouver une solution plaisante à vos inquiétudes tout simplement puis les accepter sans grandes angoisses. En ayant ainsi le contrôle sur vos inquiétudes, vous pourrez alors mieux maîtriser votre anxiété et même reconnaître le moment où elle commence par vous submerger.

Le changement d’environnement

Pour une personne qui semble être absorbée par ses craintes, changer d’environnement ou de cadre de vie est également l’un des meilleurs moyens pour passer rapidement à autre chose.

Généralement, il est recommandé de sortir marcher, prendre de l’air dans un espace ou environnement qui est complètement différent de votre cadre habituel. Ceci peut se faire pendant une dizaine de minutes comme quelques heures, mais juste le temps de faire le vide dans votre tête et penser à autre chose.

Le fait de changer d’environnement est un excellent moyen de combattre votre anxiété, car votre inquiétude est portée vers de nouveaux éléments. Cela aura pour effet de vous calmer.

Leave a Comment